Reprends le contrôle

L'alimentation anti-inflammatoire

femme mange pomme

Comprendre le phénomène inflammatoire

Le phénomène inflammatoire est la conséquence d’une agression externe ou de la présence interne d’un corps étranger. Dans le cas de l’endométriose, c’est lorsque certaines lésions d’endométriose vont effectuer des micro-saignements en fonction du cycle hormonal que le sang va se retrouver coincé dans la cavité péritonéale et entraîner un phénomène inflammatoire, pouvant à son tour entraîner l’apparition d’adhérences. La douleur en elle même n’est donc pas causée par l’inflammation mais ce sont ses effets sur le long terme avec les adhérences qui peuvent devenir douloureux. Pour limiter cet effet, il peut être intéressant de suivre un régime anti-inflammatoire qui va aider à diminuer ce phénomène inflammatoire.

Le rôle de l’alimentation

Le régime alimentaire va jouer un rôle important pour des personnes sujettes à des inflammations chroniques car les bactéries digestives qui tapissent notre intestin peuvent varier en fonction de la nourriture que nous consommons. Certains aliments vont favoriser le développement de bactéries qui vont stimuler l’inflammation, tandis que d’autres vont contribuer à la croissance de bactéries diminuant l’inflammation.

Alimentation inflammatoire

Il s’agit d’aliments en général mauvais pour notre santé tels que les sucres raffinés (sucre, farine blanche, riz blanc et les produits à base de ces aliments), la viande rouge et les viandes transformées (séchées, fumées,…) ainsi que les produits laitiers (particulièrement à base de lait de vache).

Alimentation anti-inflammatoire

  • Fruits et Légumes
  • Herbes et Épices
  • Huile d’olive vierge
  • Noix et graines
  • Poissons et omégas-3
  • Céréales complètes
  • Légumineuses
  • Café, thé, chocolat noir

Partager cet article

Articles liés