Reprends le contrôle

Rester en mouvement

femme yoga

La présence de lésions d’endométriose et les adhérences dues aux phénomènes inflammatoires peuvent petit à petit immobiliser les viscères, soit en faisant peu à peu perdre leur mobilité aux tissus, soit en accolant des organes entre eux. Tout tissu élastique qui s’immobilise va se rétracter à son tour et devenir douloureux, c’est ainsi que l’immobilité d’une zone peut se propager aux autres. Pour certaines atteintes très avancées, on va parler de frozen pelvis, lorsque les adhérences vont jusqu’à modifier l’anatomie pelvienne et immobiliser le bassin causant des douleurs et des affections gynécologiques, urologiques et intestinales. Avant d’en arriver là, il est important de rappeler qu’il faut continuer à bouger et mobiliser le bassin, ce qui n’est pas chose aisée avec des douleurs et un travail de bureau par exemple qui peut être statique. Voici quelques pistes pour continuer de bouger en douceur sans se faire mal et avec peu de difficulté. Attention, dans le cadre de la pratique d’un sport, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son médecin.

Respiration

La respiration, son amplitude et son rythme sont liés à nos états mentaux. Dans le cas de l’endométriose, non seulement les douleurs mais aussi le stress vont participer à la crispation de la zone abdominale. Avec une maladie aussi douloureuse, la respiration peut-être une première étape pour aider à retrouver un peu de mouvement sur un corps très immobilisé. La respiration consciente aide à gagner un meilleur sommeil, apaiser les douleurs et les états émotionnels et diminuer le stress. Pour être efficace il faut pratiquer une respiration abdominale et non thoracique. Il peut être intéressant de se tourner vers des applications de détente et de méditation pour être guidé.

Kinésithérapie

La kinésithérapie, c’est le traitement par le mouvement, agissant au niveau musculaire et articulaire. Les techniques qui sont utilisées permettent la rééducation du mouvement ainsi que de la posture du patient. Le suivi par un professionnel kinésithérapeute peut être un grand plus pour apprendre des techniques mobilisant le bassin et le renforcement et/ou étirements des différents muscles abdominaux et dorsaux. L’idée étant de garder toutes les sphères abdominale et pelvienne mobilisées pour éviter les blocages. La kinésithérapie peut également intervenir avec le massage des tissus, muscles, ce qui peut être intéressant pour soulager et garder en mouvement les tissus et viscères de la zone abdominale.

Yoga

Le yoga est la pratique d’un enchaînement de postures et de la méditation visant à apporter bien-être physique et mental. La pratique du yoga va permettre d’apprendre quelques étirements dans le but de garder une activité physique douce tout en faisant travailler les muscles profonds. Attention, le yoga travaille énormément sur les muscles profonds et même si cela n’en a pas l’air, la pratique peut être compliquée pour quelqu’un de peu mobile et souffrant de douleurs. Il peut être préférable de se tourner vers des yogas doux tels que : le Hatha yoga doux, le Yin yoga, le yoga Nidra (exercices de méditation et respirations).

Feldenkrais

Le méthode Feldenkrais est une méthode d’auto-éducation et de développement personnel qui amène à prendre conscience du corps à travers le mouvement et les sensations qui y sont reliées. Concrètement, il s’agit d’un enchaînement doux et calme de petits mouvements faciles qui permettent de relâcher les tensions musculaires, corporelles et mentales. Cette pratique permet d’améliorer la souplesse des articulations, la coordination des mouvements, la mobilité de la cage thoracique et du bassin, la flexibilité de la colonne vertébrale tout en douceur. C’est une pratique bien plus douce que le yoga.

Automassages

Les massages ou auto massages ont énormément de bienfaits en plus d’assouplir à terme les cicatrices et adhérences. Les massages abdominaux vont stimuler l’activité intestinale et faciliter la digestion, diminuer les ballonnements et aider contre la constipation. Ils vont aider à apaiser et calmer. Ils vont améliorer la circulation du sang, de l’oxygène. Les massages du diaphragme vont permettre de détendre un muscle important pour notre respiration et le bon déroulement de la digestion. Psychologiquement ils aident à reprendre confiance en soi et se sentir actrice de son bien-être.

Sources

Partager cet article

Articles liés